Encore un fois, je m'excuse pour la longue attente de cette mise à jour. Je ne pouvais pas faire autrement étant donné mes examens de fin d'année (que j'ai réussis !) à quoi s'ajoute mon déménagement durant ces vacances. J'espère que cet épisode me fera pardonner cela !


Jour 113, Lundi

snapshot_52ab07c9_d4b3b9e8

Et un nouveau lundi se lève sur la petite maison dans la prairie de la famille Binbouna, dans ce quartier où il fait bon de vivre, le temps s'annonce superbe, les oiseaux chantent, les fleurs s'épanouissent, les poissons nagent librem...
- Bon, tu as fini ton monologue qui sert à rien ?! Et puis tu racontes n'importe quoi ! On vit dans un quartier pourri, il a neigé toute la nuit et on doit se les geler dehors. Je te ferais remarquer qu'on est en hiver et des fleurs, 'y en a pas ! Tout comme les oiseaux qui hibernent ! Et puis la mare est toute gelée, tu crois vraiment qu'un poisson peut nager à travers cet iceberg ?!
Les oiseaux, ça hibernent pas ...
- M'en fous ! Tu vois le résultat ?! Tu m'a réveillé en me cassant les oreilles !
Oui, ça va, ça va ... *soupir* Tu ferais mieux de te dépêcher de t'habiller par aller à l'éco... Quoi ?! Mais tu as vu l'heure ?! Il est déjà 9h30 ! Tu as raté le bus !
- Ah bon ? Tant pis.
Comment cela ? Tu sais que c'est mal de rater l'école !
- Tu as oublié ce que je suis, une rebelle doit au moins le faire une fois dans sa vie.
*Groumf* Je dis plus rien ...

snapshot_52ab07c9_14b3ba16

Mais, qu'est-ce que tu fais ?
- T'es aveugle ou quoi ?! Je borde Katsuko.
C'est pas vraiment dans l'attitude d'une rebelle ça.
- Mais tu vas me lâcher ?! Une rebelle, ça fait ce qu'elle veut.
Encore une fois, je dis plus rien ...

snapshot_52ab07c9_b4b3ba70

Kimi : - Salut M'man !
Colin : - Ah tiens, qu'est-ce que tu fais encore là à cette heure-ci ? Tu devrais pas être à l'école ?
Ah, une autorité parentale ! Elle va enfin écouter ce qu'elle refuse d'entendre de ma part.
Kimi : - Je me suis levée en retard et j'ai raté le bus.
Colin : - Ah bon ? Ça peut arriver ! Tu mettras ton réveil la prochaine fois.
Kimi : - Oui M'man ! *grand sourire*
Quoi ?! C'est ça l'autorité parentale ?! Mais elle divague cette Colin ! Décidément, elle n'est pas faite pour être maman celle-là ... Ah oui, j'ai dit que je dirai plus rien ...

snapshot_52ab07c9_74b3ba95

Mais en plus elle joue aux jeux vidéo avec elle ! Je n'ai jamais vu ça, c'est comme si elle l'encourageait à recommencer ! Elle est belle l'éducation !

snapshot_52ab07c9_94b3bbff

En rentrant de l'école, les ados de la maison se jettent (au sens propre) sur la console tellement vite qu'ils ne prennent même pas la peine d'enlever leur doudoune.
Bastien : - Eh Noako ! Tu trouves pas qu'il fait crevant de chaud ici ?
Noako : - Ouais, je trouve aussi. Ça doit le chauffage qui a pété.
Bastien : - Ah ouais, pas con.
Est-ce que je dois vraiment leur dire qui sont les idiots ici ?

snapshot_52ab07c9_14b3bc15

Kimi : - Salut frérot !
Reizo : - Ah salut. Tiens ? T'es encore en sous-vêtement ?
Kimi : - Bah oui, je me suis réveillée en retard et j'ai raté le bus.
Reizo : - Ah il me semblait bien que je ne t'avais pas vu à l'école. C'est vrai que quand je me suis levé ce matin, tu dormais encore.
Alors pourquoi tu ne l'as pas réveillé toi ?
Reizo : - Elle dormait tellement paisiblement que je n'ai pas osé la réveiller. Et puis je sais comment elle est quand on la réveille de force : d'une humeur exécrable !
Kimi : - Rho ! Méchant !
Mais c'est pas possible ! Tout le monde est contre moi dans cette maison !

snapshot_52ab07c9_54b3bce4

Ah, enfin quelqu'un qui va m'écouter !
- Quoi, qu'est-ce qu'il y a ? On mange pas de spaghettis ce soir ?
Non, ta fille Kimi n'a pas daigné lever un doigt de pied pour l'emmener à l'école.
- Quoi ? Elle a manqué l'école ?
Oui, c'est ça que je veux dire ...
- Mais, c'est pas bien ça ! Elle va m'entendre !
Ah enfin ! *musique d'alléluia*
- *Passant la porte d'entrée* Qu'est-ce que je dois faire encore ? Ah c'est pas grave, je vais sûrement m'en souvenir plus tard. De toute façon, j'ai quelque chose d'important à faire.
Je crois que j'ai chanté trop vite. Quelqu'un ne peut pas me passer une corde ?

snapshot_52ab07c9_f4b3bdba

Kimi : - J'ai pas de devoirs ! J'ai pas de devoirs ! C'est bien de rater l'école, je vais pouvoir danser jusqu'au bout de la nuit !
Reizo : - T'as peut-être pas de devoirs mais il y en a qui en ont alors fait moins de bruit. Ah ce que j'aimerais ne pas avoir de devoirs ...
Kimi : - Bah t'as qu'à manquer l'école comme moi !
Reizo : - Ah ouais, pas con.
Ah non ! Tu vas pas commencé à entraîner les autres à suivre ton chemin non plus ?!
Kimi : - Oui, oui, c'est bon. Pfff ... Qu'est-ce qu'elle m'énerve celle-là.
J'ai entendu !

snapshot_52ab07c9_b4b3c436

*Gros smack*
Kiyoshi : *reprenant son souffle* - Chérie, comme tu es affamée !
Colin : - Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, une soudaine envie de te prendre dans mes bras et de t'embrasser comme une folle ! *grand sourire*
Kiyoshi : - En parlant d'affamé, on mange bien des spaghettis ce soir ?
Colin : - Mais tu ne penses qu'à ton ventre toi !
Kiyoshi : - J'y peux rien, c'est toi qui me donnes faim !
Colin : - C'est bon, je vais te faire tes spaghettis.
Kiyoshi : - Youpi !
Kiyoshi, fan de spaghettis.

snapshot_52ab07c9_d4b3c4cb

A ce que je vois, le repas ne les a pas rassasiés. Je préfère m'éclipser ...

Jour 114, Mardi

snapshot_52ab07c9_f4b3c71f

Mais qu'est-ce que tu faisais dehors en sous-vêtements Kiyoshi et par ce froid de canard ?!
- Ben, comme d'habitude, je suis allé déposer un bouquet de roses pour ma chérie.
Bon, je pense qu'il n'aura jamais la présence d'esprit de s'habiller avant d'aller se balader à poil pour aller déposer ces bouquets ...

snapshot_52ab07c9_54b3c7dc

Ah je suis ravie de voir que Kimi n'a pas récidivé à manquer l'école. Peut-être que Kiyoshi avait retrouvé sa mémoire hier et a fini par la sermonner ...

snapshot_52ab07c9_34b3c9f6

- Pff, me voilà avec des devoirs maintenant. Qu'est-ce que ça m'énerve l'école !
On l'avait compris Kimi ...
- Si seulement papa ne m'avait pas dit de ne plus recommencer, je ne serais pas allé aujourd'hui non plus.
Ah je savais que Kiyoshi était derrière tout ça. Bravo mon Kiyoshi !

snapshot_52ab07c9_94b3cab8

Naoko : - Ne pense pas que tu as déjà gagné Kimi. Je vais te faire mon super combo de la mort !
Kimi : - Ah il est où ce super combo de la mort, je ne le vois pas moi !
Mais c'est pas possible ! Ils sont tous devenus accros à cette console ou quoi ?! Je n'aurais jamais dû la leur acheter. Dire qu'avant ils détestaient regarder la télé, les voilà scotchés maintenant ... Ce n'est pas ça qui va les aider à faire leurs devoirs ...

snapshot_52ab07c9_34b3ccf3 snapshot_52ab07c9_b4b3cd44

Et voilà Katsuko qui devient une enfant, ma foi, assez jolie. Elle ressemble à ses deux grandes soeurs. En fait, les filles sont réussies, les garçons sont ratés. Cela doit être la grande bouche qui ne va pas aux garçons ...
Cela étant, c'est le dernier bambin a devenir enfant et donc plus besoin de chambre de bébé. Cette pièce devient la chambre de Katsuko et Bastien.

snapshot_52ab07c9_b4fc2c18

Kiyoshi : - Tiens ma petite Katsuko, un petit cadeau pour ton anniversaire.
Katsuko : - Merci mon papa chéri ! C'est quoi ?
Kiyoshi : - Ma console de jeu portable, je n'en ai plus besoin maintenant.
Katsuko : - Super !
On ne verra plus Kiyoshi jouer à sa console à n'importe quelle heure de la journée (ou de la nuit).

snapshot_52ab07c9_34fc2d87

Ah mais arrête Colin ! Tu vas finir par te planter par terre !
- T'inquiète ! Je suis zen et je gère ... Aah ahhhh ...
BOUM !
Tu vois ce que j'avais dit ?

- Oh ça va, pas de commentaire.
De toute façon, je n'ai plus besoin de pondeuse ...
- Qu'est-ce que tu viens de dire ?!
Non, rien.

snapshot_52ab07c9_f4fc3144

Bastien : *Chantant* - Venez voir ici tous mes amis.
On va faire la fête, je vous le répète.
C'est déjà tout vu, vous n'serez pas déçu.
N'ayez pas peur, je suis vot' chanteur ...
Mais qu'est-ce que c'est que ça ?!
Bastien : - Ben je chante une chanson, c'est ma passion de chanter.
Reizo : - Tu devrais d'abord t'entraîner avant de faire ton show devant tout le monde !
Reizo a dit tout haut ce que je pensais tout bas ...

snapshot_52ab07c9_5574eaa1

Comme vous le voyez, les passions ont atteint les Binbouna. Par contre elles ne sont pas très variées. Chez les garçons, c'est fitness pour tout le monde (sauf Bastien qui va nous casser les oreilles avec sa passion musique et danse), ...

snapshot_52ab07c9_f4fc3333

... Et pour les filles, pas de jalouses, elles aiment toutes le sport (même Kimi). Une vraie famille de sportif !
Quant à Colin ... son occupation est toujours inconnue ...

Jour 115, Mercredi

snapshot_52ab07c9_9574ee2d

Elle s'est bien essayée à la mécanique ...
- Saleté de pourriture de douche !!! Combien de fois il va falloir la réparer, ça fuit tout les 3 jours ! Mais tu vas te visser espèce de boulon ! Je vais devoir m'énerver un bon coup dessus !
BAM !
- Aïe ma tête ! Je viens de me la cogner contre le mur ! J'ai dit m'énerver sur cette maudite douche, et pas sur ma tête ! Aaaaaah !
... mais ça ne lui réussi pas.

snapshot_52ab07c9_d574eeda

- Mmmm, je ne sais pas ce que c'est mais j'ai entendu un gros boum et des cris qui m'ont réveillé en sursaut *baille*
C'est rien, c'est ta femme qui se bat avec la douche.
- Hein ? Comment ça ? La douche est vivante ?
Mais non ... Colin essaye de la réparer.
- Aah ... Alors comme ça la douche est encore foutue. En tout cas, ma chérie a une voix qui porte.
Oui, et même qui porte loin. Et ce n'est pas le vieillissement qui a arrêté cela, oh que non !

snapshot_52ab07c9_34fc3740

Kiyoshi : - Ah ça y est, la douche est réparée ma chérie ?
Colin : - Non, il y a ce foutu boulon qui ne veut pas se visser alors j'ai abandonné.
Tant mieux pour nos oreilles.
Kiyoshi : - Ah bon ? Je verrai ça plus tard ... Dis, tu as perdu quelque chose ?
Colin : - Mais non benêt. Je fais du yoga.
Kiyoshi : - Ah tiens, pourquoi ?
Colin : - Pour essayer de me calmer après m'être énervée sur cette $*ù£% de douche. Rah voilà que ça recommence, tu me déconcentres !
Kiyoshi : - Ah désolé. Ça te dérange si j'essaye avec toi ?
Colin : - Non, vas-y.

snapshot_52ab07c9_b4fc3839

Et ils continuèrent cela jusqu'à ce que les ados rentrent de l'école.
Kimi : - Qu'est-ce qu'ils font les parents dans ces positions bizarres.
Ils font du yoga pour ce détendre.
Kimi : - Ha ! Moi ça me fait plutôt rire !
... no comment ...

snapshot_52ab07c9_d4fc38a8

Après cette partie de rigolade, elle invite son frère Noako à faire cette fois-ci une partie de tirs au but.
Kimi : - Ha ! En plein dans le mile ! *Chantonne* Je suis plus forte qu'un garçon au football !
Noako : - Grmf, c'est bon pas besoin d'en faire tout un plat ...
Kimi : - Ah les garçons et leur fierté ! Elle en a pris un coup hein ?
Noako : - Si c'est pour te moquer de moi, tu peux jouer toute seule *s'en va*
Kimi : - C'est ça ! Je peux jouer sans toi ! Ah mais qui va arrêter mes lancers maintenant ?
La prochaine fois, tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de redire des bêtises ...

snapshot_52ab07c9_9574fc38

Le soir, Sakura et son mari Sasuke (en face d'elle) se sont invités dans la maison familiale (oui, c'est pas logique que Sakura est encore jeune alors qu'elle est censée être plus vieille que Kiyoshi mais bon ...). Pour cela, un repas de circonstances a été fait au lieu de l'habituel poisson.
Kiyoshi : - Alors, qu'est-ce que tu deviens Sakura ?
Sakura : - Et bien je viens d'accoucher de mon 6e enfant.
Kiyoshi : - Sixième ? Et bien tu as fait comme moi alors !
Sakura : - Encore, ce n'est pas aussi équilibré que toi. Mon premier enfant est mon garçon Daisuke, les 5 suivants sont des filles.
Kiyoshi : - 5 filles ?! Pauvre Daisuke, il doit se sentir bien seul au milieu de toutes ces filles !
Sakura : - Tu peux le dire !

snapshot_52ab07c9_b4fc3e66

La nuit, un mec de je ne sais d'où il a été invité, n'arrête pas de se plaindre de ne pas pouvoir rentrer à l'intérieur de la chambre conjugale. Je ne vois vraiment pas ce qu'il veut faire dedans. En plus, la porte est grande ouverte ...
Le mec : - Tant pis, je défonce.
Eh mais arrête ! Il y a rien à défoncer espèce d'imbécile !

snapshot_52ab07c9_34fc3e84

Heureusement, Kiyoshi ne s'est pas réveillé avec tout ce boucan.
Le mec : - C'est nul, il n'y a pas de fille dans le lit. J'me tire.
*Sans voix*

Jour 116, Jeudi

snapshot_52ab07c9_d4fc40b0

Mademoiselle "la rebelle aux boutons sur la tronche" est très contente car comme il a beaucoup neigé la nuit, le directeur de l'école a décidé de donner à tous ces jeunes une journée de congé.
- Un peu mon neveu que je suis contente, depuis le temps que j'attends ce jour ! Et puis laisse mes boutons sur la tronche tranquille, ils sont très bien là où ils sont !
Tiens ? Une ado qui ne se plaint pas d'avoir des boutons.

snapshot_52ab07c9_54fc41d4

Par contre, pas de répit pour les travailleurs, neige ou pas.
Kiyoshi : - Allez, je vous confie la maison les garçons. Surveillez bien Taya et Katsuko.
Bastien : - Oui papa !

snapshot_52ab07c9_94fc4131

Bastien : *s'approche tout doucement de Taya avec un air menaçant* - BOUH !
Taya : - Aaaaaaaahhhhh ! Tu m'as fait peur ! *essaye de reprendre son souffle*
Mais qu'est-ce que tu es en train de faire Bastien ?!
Bastien : - Et ben, je surveille Taya comme papa nous l'a demandé.
Etait-ce vraiment sûr de leur confier la surveillance ? C'est plutôt eux qui devraient apprendre à se surveiller eux-mêmes ...

snapshot_52ab07c9_b4fc43c2

Mmmmh cette bonne odeur de crêpes chaudes ... Mais, Kimi ?! C'est toi qui a fait ça ?
- Bah oui, ça se voit pas ?
Mais qu'est-ce qu'il te prend ?
- Il me prend que j'ai envie de faire des crêpes pour mes frères et soeurs, voilà ce qu'il me prend !
Une vraie girouette ...

snapshot_52ab07c9_74fc4455

Au moins, ça fait du bien de voir qu'ils apprécient tous de la bonne intention de Kimi, c'est rare de les voir tous ensemble à cette table. Bastien, mange plus proprement ! (C'est vraiment le seul qui mange comme un cochon, on se demande bien pourquoi ...)

snapshot_52ab07c9_55a71c19

- Coucou !
Aaahhhh ! Mais c'est quoi ce truc ?!
- Ce truc comme tu appelles c'est moi Colin.
Mais tu m'as fait peur avec ce gros machin devant tes yeux. Mais qu'est-ce que tu fais ?!
- Ce gros machin ce sont des jumelles, et j'essaye d'observer les oiseaux.
Je ne suis pas un oiseau ...
- Je sais bien !
Tu n'en verras jamais maintenant.
- Si tu continues à crier comme une possédée, tu vas tous les faire peur et bien sûr que je n'en verrai pas !
Mais non, il y a plus d'oiseaux. Ils migrent avant l'hiver.
- Alors explique-moi comment cela se fait que j'ai aperçu une mésange bleue il y a 5 minutes hein ?
Le seul truc bleu que je vois, c'est toi. Je le savais : elle divague ...

snapshot_52ab07c9_55a72228

Mais qu'est-ce qu'elle fait maintenant ?
- Ça se voit pas ?! J'attrape des insectes.
Burk !
- Mais laisse-moi assouvir ma passion tranquillement !
Je vois, de passion inconnue, on est passé à passion de la nature ...

snapshot_52ab07c9_35a720d0snapshot_52ab07c9_55a725c7

En attendant, Noako va saluer sa bien-aimée tandis que les autres font la connaissance de quelques passants dans la rue (toujours dans ce froid de canard, brrr).
- AAAAaaaaaaaahhhhhhh !!!
C'est quoi ce cri abominable ?!

snapshot_52ab07c9_15a72464

Ah ce n'est que Colin ...
- Ahhh mais enlève-moi ça ! Enlève-moi ça !!!
Je pensais que tu aimais les insectes ?
- Pas au point de me faire piquer !
Ah ça, quand on embête les p'tites bêtes ...
- Mais tu vas m'aider oui ou non ?!
Désolée, je ne suis pas équipée.
- *Repart de plus belle toujours poursuivie* AAAaaaaaaaaaahhhh !!!
J'aurais peut-être dû l'aider. Je pense à mes oreilles moi.

snapshot_52ab07c9_95a726b0snapshot_52ab07c9_15a72738

Et voilà que le premier ado de cette génération devient adulte. Et le beau petit ensemble est remplacé par un affreux t-shirt bleu et un short tout aussi affreux. Je pense que si je ne l'avais pas dit, je pense que vous n'auriez même pas remarqué qu'il était devenu adulte tellement il a la même tronche que quand il était ado ...
Et puis Kiyoshi, arrête de faire ton malin derrière, je t'ai vu !

snapshot_52ab07c9_35a727b0

Au même moment ...
Katsuko : - Eh venez tous voir, 'y a Taya qui réagit d'une drôle de façon !

snapshot_52ab07c9_95a72e21

Ah oui tiens, Taya grandi aussi dans l'indifférence générale, tous accaparer par Noako. Même Katsuko ne reste pas jusqu'à la fin, pauvre Taya. Mais elle a l'air de ne pas s'en préoccuper. Aspiration ? Richesse.

snapshot_52ab07c9_b5a730dc

Et bien voilà maintenant que Noako pleure devant le miroir, pas parce qu'il se trouve moche mais parce qu'il n'a pas été à l'université ! Allons bon, qu'est-ce qu'il y a de si bien là-bas pour que chaque ado fraîchement devenu adulte vienne à pleurer ?

snapshot_52ab07c9_35a73692

Et puis voilà que tout le monde se met à courir à travers la maison.
Kiyoshi : - Faut bien dire au revoir à notre cher fils qui va quitter la maison tout de même !
Pas besoin de courir quand même, il ne va pas s'envoler !

snapshot_52ab07c9_d5a736e5

Et voilà le premier enfant à quitter la maison familiale pour aller voler de ses propres ailes. Au revoir Noako !

snapshot_52ab07c9_35a74178

Kimi : - C'est bien beau d'augmenter les relations avec la famille mais moi je crêve de sommeil !!! Je vais dormir !
Kimi, toujours égale à elle-même ...

Jour 117, Vendredi

snapshot_52ab07c9_15a74428

Nos deux amoureux se sentent d'une humeur câline ce matin et n'arrête pas de s'embrasser n'importe où dans la maison. Facile quand il n'y a pas d'enfant dans la maison !

snapshot_52ab07c9_b5a744ad

Après cette ambiance "chaud bouillant", Kiyoshi décide de se cultiver avec son nouveau magazine de fitness alors qu'un réparateur est venu s'occuper de la radio cassée. Il vaut mieux laisser cela aux professionnels que d'envoyer Colin s'y énervée dessus ...

snapshot_52ab07c9_f5a74582

Puis ils décident d'aller faire une petite randonnée en amoureux, profitant que les enfants soient toujours à l'école.

snapshot_52ab07c9_15a74628

Ils ont passé plutôt un moment amoureux avec les abeilles oui !
Alors c'était bien cette randonnée ?

snapshot_52ab07c9_f5a77444

Malgré ce petit accroc, nos deux compères ne se sont pas décourager à emmener leur enfant dans le nouveau centre d'amusement sportif qui vient de s'ouvrir après que tout le monde soit revenu de l'école.

snapshot_52ab07c9_b5a77508snapshot_52ab07c9_f5a77539snapshot_52ab07c9_35a7761a

Ils y ont fait diverses activités selon leurs goûts, profitant de n'avoir pas visité un terrain communautaire depuis bien longtemps !

snapshot_52ab07c9_d5a79187

En rentrant, Reizo se jette (au sens propre) sur une ado pour tenter de la draguer, ce qui marche rudement bien. C'est qu'il n'a toujours pas eu son premier baiser lui !

snapshot_52ab07c9_d5a7923b

N'ayant pas eu assez du centre, Kimi et Taya continuent à s'entraîner au foot dans le jardin.

snapshot_52ab07c9_15a792c6

Mais voilà qu'elles se plaignent toutes les deux et en même temps d'avoir "un satané mal de crâne" dans leur habituelle humeur exécrable. C'est de votre faute ! Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, allez vous coucher immédiatement au lieu de rester planter là à me regarder comme si j'avais quelque chose sur la figure.

snapshot_52ab07c9_95a79614

Et on termine cette journée de la même manière qu'elle a commencé avec cette fois-ci la présence du fantôme de Julia qui s'est invitée dans l'objectif de l'appareil photo. Heureusement qu'elle ne fait pas peur à tout le monde comme a l'habitude de faire sa belle-mère.

Jour 118, Samedi

snapshot_52ab07c9_55a79a84

Samedi, jour de congé pour nos chers enfants et ... mais Taya !?
- Oui quoi ?
Ça t'amuse de traverser le mur ?
- Mais je ne traverse pas le mur.
Ouvre tes yeux, tu y verras plus clair.
- Ah oui tiens. J'avais pas remarqué.
...

snapshot_52ab07c9_d5a79c16

Tandis que Colin reçoit son badge argent de pêche alors qu'elle ne pêche même pas.
- Tu vois que je suis trop forte ! J'ai un badge sans même rien faire tellement mes qualités sont supérieures !
Mmm, passons ... Pourquoi tu n'es pas allée au travail alors que Kiyoshi qui a le même que toi est en ce moment en train de travailler ?
- Bah c'est évident ! J'ai tellement pondu d'enfants (la faute à qui ?) que mes jours de vacances se sont accumulés et je ne suis pas assez folle pour me les laisser passer sous le nez.
Ça veut dire que je vais devoir me la coltiner tous les jours ...

snapshot_52ab07c9_35a79f1d

- Eh ! Ecoute ça ! Ecoute ça !
Quoi mon Kiyoshi ?
- Mon patron est tellement content de ma fidélité au même poste qu'il m'a donné une prime de 15000§ !
Quoi ?! T'es sûr qu'il n'était pas bourré ?
- Oui je suis sûr, sinon j'aurais senti. Mais tu vas quand même pas me les retirer comme toutes les autres sommes que tu nous as déjà retirées dans le passé ?
Attends que je regarde dans les règles ... Non, tu peux les garder !
- Ah super ! Attention shopping, j'arrive !
Ah non, ces 15000§ on les épargne.
- Pfff, j'en profiterai jamais quoi ...

snapshot_52ab07c9_d5a79fdd

- Hmmm, que ça fatigue les jambes de cuisiner ce poisson que je viens de pêcher.
Ah bon ?
- Reste derrière les fourneaux pendant des heures et tu verras qui dira "Ah bon ?" !

snapshot_52ab07c9_f5a7a151

Kiyoshi, lui, trouve sa collègue de travail à son goût. Ah non Kiyoshi, tu ne vas pas commencé ?! Son aspiration n'avait jamais pris le dessus depuis qu'il est adulte. *Note sur une feuille : Ne jamais la rappeler*

snapshot_52ab07c9_95a7a203

Kimi : - Je suis pressée là, tu me laisse la place ?
Reizo : - Je ne vais pas arrêter en plein milieu juste parce que tu le demandes !
Kimi : - Si tu vas le faire !
Reizo : - Non, je ne le ferai pas !
Bon, je pense que je vais intervenir sinon Reizo pourrait rester comme cela jusqu'au lendemain sachant le caractère têtu de Kimi.
Kimi tu sors ! Il y a une autre toilette au bout de la maison !
Kimi : - Mais euh ! C'est trop loin !
Tu préfères te faire dessus ?
Kimi : - ...

snapshot_52ab07c9_b5a7a9db

Ah mais qui voilà ! C'est notre chère Roselyne ! Cela fait longtemps que l'on ne t'avait pas vu !
- Mon lit ! Où est mon lit ?!
Je te le redis pour la je-ne-sais-combien-de-fois que je ne sais pas où est ton lit !

snapshot_52ab07c9_55a7aa2b

Roselyne : - BOUH !
Katsuko : - Aaaaahhhhh ! Frérot, je crois que j'ai vu un fantôme !!! Aide-moi !
Roselyne : - Et moi je te dis qu'à chaque fois que tu refuseras de dire où est mon lit, je ferai peur à une personne.
On n'est pas sorti de l'auberge ...

Jour 119, Dimanche

snapshot_52ab07c9_95a7b114

Aujourd'hui, Reizo a invité Marilyne, la fille qu'il a dragué l'autre jour.
Katsuko : - Eh les vieux ! Vous pouvez pas aller discuter autre part ?! Vous êtes pas transparent je vous le rappelle !

snapshot_52ab07c9_55a7b256

Ils n'écoutent même pas ce que dit Katsuko, ils sont dans leur monde ...

snapshot_52ab07c9_15a7b2a6

Ce n'est pas étonnant que Reizo obtienne son premier baiser à la fin.
Kimi : - Oh Reizo, ça ce fait pas de faire ça devant tout le monde !
Tu ne diras pas la même chose quand ce sera ton tour.
Kimi : - ...

snapshot_52ab07c9_95a7b434

Kiyoshi : - Tu fais quoi ma chérie ?
Colin : - Je fais des recherches sur les différents oiseaux qui existent dans le monde.
Kiyoshi : - Ah euh ... Passionnant ... *retourne à ses étirements*

snapshot_52ab07c9_95a7b4bc

Pendant ce temps, Bastien a l'air de s'entraîner à marcher entre les différents bouquet de roses comme s'il était sur le tapis rouge de la remise de NRJ Music Awards. Je crois que tu rêve trop là ...

snapshot_52ab07c9_95a7b53e

Colin : - Ah bonjour, bonjour monsieur !
Seitaro : - Bonjour, Madame.
Colin : - Non, Mademoiselle !
Ah ça non Colin ! Tout sauf lui ! Je ne te le permettrais pas d'entraîner mon Seitaro dans tes trucs dégoutants ! Tu n'as pas intérêt à le draguer ! Et puis il y a tes enfants à côté !

snapshot_52ab07c9_35a7b558

Seitaro : - Qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ?
Non, ce n'est rien mon Seitaro.
(Le pauvre, il est à chaque fois aborder, voire harceler par des femmes alors qu'il ne se rend même pas compte que c'est à cause de son physique)

snapshot_52ab07c9_f5a7b7c5

Ah non, revoilà Roselyne que est sortie pour faire une petite ballade et cela m'étonnerait que cela soit pour faire une petite visite de courtoisie à la famille. Non, non, je n'ai pas ton lit.

snapshot_52ab07c9_35a7b9c3

Mais Katsuko ? C'est quoi cette flaque au pied de ton lit ?
- Et bien j'étais déjà pressée avant d'aller me coucher quand je me suis réveillée d'un coup et j'ai été effrayée par le fantôme de la nuit dernière. Tu peux bien penser que je n'ai pas pu me retenir tellement j'ai eu peur !
Et c'est sur cette note peu ragoutante que ce termine cette 17e semaine.

Roselyne : *De loin* - Je t'avais prévenue, oui je t'avais prévenue !

Score :
+ 3000 Taya ado

Score total :
54000